PROPOS sur le PROGRAMME de « RECONSTRUISONS LA FRANCE »

CE CONSTAT ENGAGE DONC ALLIANCE DU PEUPLE DANS LA CRÉATION D’ASSEMBLÉES CITOYENNES DANS TOUTES LES COMMUNES FRANÇAISES pour renverser pacifiquement ce système

Pourquoi dire que L’Avenir est entre nos mains ?

Alliance du Peuple avec les collectifs qui la composent concentrent ses efforts sur bien des points :

L’AUGMENTATION des SALAIRES avec 25% en plus, pour remplir le frigo vide des Français…
La SUPPRESSION des COTISATIONS PATRONALES et SALARIALES remboursées par la caisse de la CFG.
Un CHANGEMENT de système de GOUVERNANCE, par la SUPPRESSION de la REPRÉSENTATIVITÉ. 
Mise en place d’ASSEMBLÉES CITOYENNES améliorant les conditions de vie de nos générations futures.
SE SOUTENIR LES UNS LES AUTRES DANS LES PROJETS D’ALLIANCE DU PEUPLE :

Tout cela ne sera possible que si l’ensemble des Français décident de soutenir l’Alliance du peuple et ses projets, c’est pour cette raison que l’avenir est dans les mains du peuple français.

Quel constat pouvons-nous faire dans le monde et en France aujourd’hui ?

Le constat pour le monde :
L’Europe, le monde, la planète, les animaux et tout le vivant vont mal.
L’humanité fait face au risque d’une mondialisation exacerbée par une élite de Davos qui résolument nous transporte vers une gouvernance mondiale qui vise à transférer les souverainetés locales vers des organisations de contrôles internationales.
La souveraineté de chaque nation étant remise en cause, nous ne pouvons raisonnablement pas les laisser faire sans agir.

Pour la France :
⦁ En France, la dette publique française s’élève à plus de 3000 milliards d’euros,
⦁ Le déficit public s’établit à 5,5% du PIB.
⦁ La croissance est en berne.
⦁ Notre pouvoir d’achat inexistant
⦁ La démocratie a disparu, nous sommes à la trentième place.
⦁ La déclaration des droits de l’homme est bafouée.
⦁ La censure est une constante dans notre vie journalière.
⦁ Les médias sont à la solde de nos élites.
⦁ Les partis politiques ne sont là que pour eux.
⦁ La corruption est partout.
⦁ Les impôts augmentent sans arrêt.
⦁ Nous sommes le pays le plus taxé au monde.
⦁ Les agriculteurs sont exempts et se suicident.
⦁ Les PME/TPE disparaissent à vue d’œil.
⦁ Les retraités vivent de plus en plus mal.
⦁ Les étudiants en difficultés : 14 000 jeunes filles se prostituent pour financer leurs études, un scandale !
⦁ Nos services de santé sont au plus mal,
⦁ Notre armée est sous-équipée,
⦁ Nos villages meurent à petit feu,
⦁ Nos maires sont menacés de disparaître,
⦁ Cette liste n’est pas exhaustive et pourrait tripler tant nos conditions de vie sont mises à mort.

L’Alliance du Peuple parle d’intelligence collective, pourquoi ?

Alliance du Peuple souhaite dans l’intelligence collective unir l’ensemble des initiatives citoyennes en France et dans le monde pour nous permettre de sortir de ce système de gouvernance mondiale programmée et de la représentativité gouvernementale française pour redonner un sens et un avenir à nos vies.

Vous parlez souvent de souveraineté, pourquoi ?

Nous souhaitons retrouver notre souveraineté par la mise en place d’assemblées citoyennes dans toutes les communes françaises et la création de coopératives agro-industrielles administratives qui protégeront les exploitations agricoles pour une souveraineté alimentaire, mais aussi en soutenant nos PME/TPE en empêchant leur fermeture.

Alliance du Peuple propose de supprimer le poste de président ?

Nous sommes UNE ORGANISATION APARTISANE qui défend le plus de Présidents, plus de députés, plus de sénateurs et plus de partis politiques qui ne font que nous diviser.
Pour arriver à cela, nous devons engager une action collective immédiate et décisive dans toutes les communes françaises par la création d’assemblées citoyennes qui deviendront un réel contre-pouvoir a-partisan.
Les habitants de notre nation ont un potentiel de connaissances, d’humanité, et de courage inimaginable, nous pouvons y arriver ensemble.

Vous êtes pour une Nation protectrice ?

OUI grâce à l’implantation des assemblées citoyennes, nous prouverons que nous sommes en mesure de protéger nos traditions, nos agriculteurs, nos PME/TPE, nos animaux, le tout vivant et la planète pour l’humanité et la survie et l’avenir des générations futures.
Aujourd’hui, nous savons que la communauté mondiale est confrontée à la mondialisation, et à la destruction massive des biens, de la qualité de vie de l’humanité, de notre planète et de tout le vivant.
Nous sommes des messagers bienveillants à la recherche d’un réel changement de société pour tous.

Pourquoi Alliance du Peuple s’est-elle lancée dans la suppression de la représentativité ?

LA REPRÉSENTATIVITÉ EST UN LEURRE
Tout ce que nous avons obtenu, nous l’avons obtenu dans la douleur.
Les femmes et les hommes qui nous gouvernent ne sont pas là pour nous défendre et améliorer nos conditions de vie, ils sont là pour eux, pour preuve l’augmentation qu’ils se sont accordée pour cause d’inflation, ils nous ont encore oubliés au passage.
L’inflation, c’est comme le nuage de Tchernobyl qui s’est arrêté à la frontière, l’inflation n’a impacté que nos hommes politiques, pas les moutons que nous sommes.

Est-ce que les systèmes politiques sont antidémocratiques ?

Nos représentants ne permettent pas une véritable représentation du peuple.
Nous sommes dans un régime autoritaire et dictatorial, où la création de l’open bar 49.3 de M. Macron en est encore une belle preuve.

Est-ce que vous considérez que les élections sont manipulées et contrôlées ?

De manière à maintenir le pouvoir en place bien sûr, c’est une évidence sans l’intérêt particulier du peuple car les lobbies, les grandes entreprises, ou les groupes d’intérêt exercent une influence disproportionnée sur les décideurs politiques, limitant la véritable représentation des volontés populaires. Malheureusement, le poids des intérêts particuliers est beaucoup trop présent au détriment des intérêts du peuple.

Est-ce que le système électoral est faussé ?

On va dire qu’ils ont organisé les systèmes électoraux comme les machines à voter qui conduisent à des distorsions dans la représentation politique. Le peuple ne peut jamais avoir une représentation populaire.

Que pensez-vous du manque de diversité et d’inclusion ?

Les institutions politiques peuvent parfois manquer de diversité et d’inclusion, ce qui limite la représentation des différentes perspectives et expériences de la population. Par exemple, les femmes, les minorités ethniques et les groupes marginalisés peuvent être sous-représentés dans les organes de décision.

Que dire du décalage entre les promesses électorales et les actions politiques ?

Les politiciens ne tiennent jamais leurs promesses électorales une fois qu’ils sont élus, ce qui entraîne un sentiment de méfiance et de frustration chez les électeurs quant à la représentativité réelle de leurs représentants.
Nous avons d’ailleurs pensé à un mandat d’engagement avec obligation de résultats sinon révocation !

Vous pensez qu’il existe un sentiment de désillusion ?

Ces facteurs et d’autres encore, on contribue à créer un véritable sentiment de désillusion dans la population française sur la représentativité du peuple dans les processus politiques qui en réalité N’EXISTE PAS, ce qui nous conduit aujourd’hui à une perte de confiance dans toutes nos institutions démocratiques.

La question est de savoir ce qu’il y a dedans ?

Vous savez, le général de Gaulle disait : «  Les institutions et la Constitution, c’est une enveloppe »
Nous avons fait, et j’ai proposé, disait-il au pays, de faire la Constitution de 1958, après les drames que vous savez, et dans l’intention que, d’ailleurs, j’avais annoncé, de la façon la plus formelle et la plus publique, de mettre un terme au régime des partis.
Il s’agissait d’empêcher que la République, l’État, fût, comme il l’était avant, à la discrétion des partis.
C’est dans cet esprit que la Constitution a été faite, et c’est dans cet esprit qu’il la propose au peuple qui l’a approuvée.
Je suis sûr qu’il l’a approuvée dans cet esprit, disait-il.
Alors si, malgré l’enveloppe, malgré les termes, malgré l’esprit de ce qui a été voté en 1958, les partis s’emparent des institutions, de la République, de l’État, alors, évidemment, rien ne vaut plus I.
On a fait des confessionnaux, c’est pour tâcher de repousser le diable !
Mais si le diable est dans le confessionnal, alors cela change tout !
Or, ce qui est en train d’être essayé, c’est, par le détour de l’élection du président de la République au suffrage universel, de rendre l’État à la discrétion des partis.
Et je rajouterais à la merci d’un seul homme en pensant à Macron !
Face à une telle déclaration d’un homme qui a sauvé notre nation, nous ne pouvons qu’être d’accord avec son analyse et pour le remplacement de la représentativité gouvernementale actuelle par la démocratie directe réelle.
Instaurer des assemblées citoyennes dans les communes, en supprimant les postes de président, de députés, de sénateurs et de partis politiques, constitue un véritable changement radical du système politique ?
Nous avons une approche possible qu’Alliance du Peuple propose au peuple pour y parvenir.

Par la suppression des postes politiques traditionnels par exemple ?

Les postes de président, de député et de sénateur seraient abolis conformément à la nouvelle constitution. Les fonctions exécutives et législatives seraient assumées par les assemblées citoyennes au niveau local.

Vous parlez aussi d’élimination des partis politiques ?

Les partis politiques seraient éliminés en tant qu’acteurs principaux du processus politique.
Les citoyens participeraient directement aux assemblées citoyennes en tant qu’individus, sans affiliation politique.

Y aura-t-il une réforme constitutionnelle ?

Une réforme constitutionnelle serait nécessaire pour abolir les postes de président, de députés et de sénateurs au niveau national.
Cette réforme devrait être entreprise par un processus démocratique et transparent, impliquant la participation des citoyens, c’est la raison pour laquelle nous disons que l’avenir est dans les mains du peuple, car ce changement ne peut venir que grâce à lui.

Vous élaborez donc une nouvelle constitution ?

Une réforme constitutionnelle serait nécessaire pour mettre en place ce nouveau système de gouvernance.
La nouvelle constitution devra établir les principes et les mécanismes de la démocratie directe réelle, définir le rôle des assemblées citoyennes et garantir les droits fondamentaux des citoyens.

Parlez-nous de la création des assemblées citoyennes ?

Avant que la réforme constitutionnelle soit réalisée, chaque commune pourra mettre en place ses propres assemblées citoyennes que nous aurons déjà constituées avant l’élection présidentielle de 2027.

Comment seront composées ces assemblées ?

Ces assemblées seront composées de citoyens ordinaires révocables sélectionnés de manière aléatoire ou élus selon des modalités décidées localement. (Reste à définir : les nationales, régionales, départementales… )

De quoi seront-elles chargées ?

Ces assemblées citoyennes seront chargées de prendre des décisions au niveau local et national, y compris l’adoption de lois et de politiques publiques.

Quels seront les pouvoirs des assemblées citoyennes et où siégeront-elles ?

Elles siégeront au sein des conseils municipaux. Les assemblées citoyennes auront des pouvoirs étendus pour prendre des décisions au niveau local et national.
Elles pourront élaborer et voter des lois, établir des budgets, superviser les services publics locaux et nationaux et représenter les intérêts des habitants de la commune.

Comme le poste de président de la République est supprimé, qui le remplace ?

Les assemblées citoyennes prennent en charge les fonctions exécutives et législatives au niveau local, nous proposons de repenser la manière dont la France sera représentée au niveau national et international. Pourquoi pas le faire maintenant ?…

Vous avez des solutions, vous nous avez indiqué un conseil national  ?

Les assemblées citoyennes de chaque commune pourraient élire des représentants pour former un conseil national des assemblées citoyennes. Ce conseil pourrait être chargé de représenter collectivement les intérêts des citoyens au niveau national, de coordonner les politiques publiques entre les différentes communes et de servir de point de contact avec d’autres pays et organisations internationales.

Pourquoi pas une Assemblée nationale des citoyens ?

Une Assemblée nationale composée de citoyens tirés au sort ou élus directement pourrait être mise en place pour représenter l’ensemble de la population française.
Cette assemblée aurait pour mission de légiférer sur les questions d’intérêt national et de superviser les activités du gouvernement, en veillant à ce qu’elles soient conformes aux volontés de la population.

Est-ce qu’un système de démocratie directe à l’échelle nationale est possible ?

En plus des assemblées citoyennes au niveau local, des mécanismes de démocratie directe pourraient être instaurés au niveau national. Par exemple, des référendums ou l’instauration du RIC, référendum d’initiatives citoyennes, pourraient permettre aux citoyens de participer directement à l’élaboration des lois et des politiques nationales.

Une représentation parlementaire restreinte, pourquoi pas

Nous ne sommes pas d’accord avec cette solution, mais si une Assemblée nationale traditionnelle est maintenue, elle pourrait être composée d’un nombre réduit de représentants élus ou tirés au sort, avec des pouvoirs limités.
Cette assemblée servirait principalement de forum pour le débat et la coordination des politiques,  tandis que les décisions concrètes d’ordre local et national seraient prises par les assemblées citoyennes au niveau local.

Vous proposez une démocratie réelle ?

Quelle que soit la solution choisie, il sera essentiel de garantir que les mécanismes de représentation soient démocratiques, transparents et responsables devant les citoyens. L’objectif est de créer un système de démocratie réelle qui reflète fidèlement les volontés et les intérêts de la population, tout en assurant une gouvernance efficace et légitime.

Comment allez-vous organiser la consultation et la participation citoyenne ?

Les assemblées citoyennes seront ouvertes et transparentes, avec des mécanismes de consultation et de participation citoyenne pour permettre à tous les habitants de la commune de s’impliquer s’ils le souhaitent.

Pensez-vous créer un système d’évaluation et de responsabilité ?

Un système d’évaluation et de responsabilité sera mis en place pour garantir que les assemblées citoyennes fonctionnent de manière efficace et répondent aux besoins des citoyens.  Cela pourrait inclure des mécanismes de reddition de comptes, des évaluations régulières et des possibilités de révocation des membres de l’assemblée en cas de mauvaise conduite.

Y aura-t-il une campagne d’éducation et de sensibilisation ?

Il sera crucial d’organiser des campagnes d’éducation civique pour sensibiliser les citoyens aux principes de la démocratie réelle et les préparer à leur rôle dans les assemblées citoyennes. Des programmes d’éducation civique seront mis en place pour informer les citoyens sur leurs droits et leurs responsabilités dans ce nouveau système apartisan.
Les programmes éducatifs pourraient inclure des informations sur les processus de prise de décision, ainsi que sur l’importance de la participation civique.

Comment organiser cette transition vers la démocratie directe réelle ?

Cette transition vers la démocratie directe réelle nécessitera un engagement fort de la part des citoyens, d’une compréhension des dirigeants politiques actuels et d’une coopération de la société dans son ensemble.

Comment allez-vous faire pour gérer tous les obstacles que l’on va vous imposer ?

Il faudra également tenir compte des défis potentiels et travailler à surmonter les obstacles pour garantir le succès de ce nouveau modèle de gouvernance comme le prévoit notre constitution à l’article 2.
La gouvernance du peuple par le peuple pour le peuple.

Comment organiser le passage à une gouvernance par des assemblées citoyennes ?

La suppression de la représentation d’un président de la République entraînerait plusieurs changements significatifs pour le peuple français.

Par une participation accrue des citoyens, par exemple ?

Les assemblées citoyennes permettent une participation directe des citoyens à la prise de décision politique.
Au lieu de déléguer leur pouvoir à des représentants élus, les citoyens pourraient s’impliquer directement dans l’élaboration des lois et des politiques publiques.

Nous irons vers plus de transparence et de responsabilité renforcées ?

Les décisions prises par les assemblées citoyennes seraient plus transparentes et responsables, car elles seraient prises en public et directement par les citoyens eux-mêmes. Cela contribuerait à renforcer la confiance du public dans le processus politique.
Un des derniers beaux exemples de manque de transparence, ce sont les députés européens qui nous l’ont donné en refusant aux peuples d’Europe d’avoir accès aux contrats des vaccins de la COVID.

Allons-nous vers une représentation plus équitable ?

Les assemblées citoyennes pourraient garantir une représentation plus équitable de la diversité des opinions et des intérêts au sein de la société. Les citoyens issus de différents milieux socio-économiques, ethniques, culturels et géographiques auraient l’occasion de participer à parts égales aux décisions  dans l’intérêt du peuple et de notre nation.

Nous pouvons aussi parler de la réduction de l’influence des intérêts particuliers ?

En éliminant le rôle central des partis politiques et des lobbyistes, les assemblées citoyennes pourraient contribuer à réduire l’influence des intérêts particuliers sur le processus politique.
Les décisions seraient prises en fonction du bien-être général de la population, plutôt que des intérêts étroits de certains groupes politiques.

Avec ce que propose Alliance du peuple pour l’ensemble de la population, irons-nous vers plus de flexibilité et une réactivité accrue ?

Tout à fait les assemblées citoyennes pourraient être plus flexibles et réactives aux besoins et aux préoccupations changeantes de la population. Elles pourraient prendre des décisions plus rapidement et s’adapter plus facilement aux défis émergents, sans être entravées par la bureaucratie ou les jeux politiques partisans.

Vous proposez également un renforcement de la démocratie locale ?

En plaçant le pouvoir politique entre les mains des citoyens au niveau local et national, les assemblées citoyennes pourraient renforcer la démocratie locale et favoriser une plus grande autonomie et responsabilité au niveau des communautés.

En résumé, à quoi peut-on s’attendre du passage d’une gouvernance autocratique et dictatoriale à une gouvernance organisée par des assemblées citoyennes ?

C’est tout simple à conduire à une démocratie plus directe, réelle, inclusive, transparente et réactive, offrant aux citoyens une plus grande voix dans les affaires politiques et contribuant à renforcer la légitimité et l’efficacité du gouvernement révocable élu sous la responsabilité des assemblées citoyennes.

Parlons un peu d’économie du budget de l’État ?

Bien sûr, parlons-en, bien au contraire, il faut savoir que la suppression du président de la République, des députés, des sénateurs et des partis politiques, remplacés par des assemblées citoyennes, va entraîner des économies considérables sur le budget de l’État.

Vous allez avoir des coûts administratifs ?

Oui les assemblées citoyennes nécessiteraient probablement des ressources pour fonctionner efficacement, telles que des salaires pour les membres, des locaux, du matériel et des services de soutien administratif.
Rappelons que ces assemblées intégreront les mairies que nous voulons protéger, car nos gouvernants souhaitent qu’elles disparaissent. Cependant, ces coûts seront largement inférieurs à ceux associés au maintien d’un président, de députés, de sénateurs et des appareils politiques traditionnels.
Sans compter tous les mille-feuilles, d’associations, d’influenceurs qui nous tondent la laine de nos impôts à longueur d’année.
La suppression des campagnes électorales va également réduire considérablement les dépenses !
La suppression des élections présidentielles, législatives et sénatoriales va réduire les dépenses associées aux campagnes électorales, y compris les financements publics des partis politiques et les coûts des campagnes de communication.

Comment voyez-vous les avantages de ce nouveau mode de gouvernance par le peuple ?

Les assemblées citoyennes seront plus efficaces dans la prise de décision et dans la mise en œuvre des gestions politiques, ce qui va permettre de réduire les coûts liés au fonctionnement du gouvernement actuel et à la gestion des affaires publiques.

Que vont devenir lobbyisme et corruption ?

En réduisant l’influence des partis politiques et des lobbyistes, les assemblées citoyennes vont contribuer à réduire les risques de corruption et de gaspillage des fonds publics, ce qui pourra conduire à des économies à long terme.

Vous comptez réaliser des économies importantes grâce à la suppression des postes politiques ?

Vous ne pouvez même pas vous imaginer l’économie qui sera réalisée, nous parlons de plusieurs milliards d’euros. La suppression des postes de président, de député et de sénateur entraînera des économies directes sur les salaires et les avantages associés à ces postes, ainsi que sur les budgets alloués à leurs activités et à leurs fonctionnements, c’est juste énorme.

Est-ce que la mise en place des assemblées citoyennes aura un coût ?

La mise en place et le fonctionnement des assemblées citoyennes vont effectivement entraîner des coûts initiaux et des ajustements budgétaires, notamment en termes d’investissements dans l’éducation civique, la formation des membres des assemblées et la mise en place d’infrastructures nécessaires.

La suppression de toute l’organisation politique va véritablement changer les choses dans notre pays ?

La suppression des postes politiques traditionnels au profit des assemblées citoyennes va potentiellement générer des économies très importantes sur le budget de l’État, cela dépendra aussi de nombreux facteurs et nécessitera une analyse approfondie des coûts et des avantages à long terme.

L’AVENIR EST-IL ENTRE NOS MAINS ?

La  recherche du bien commun, de la qualité de vie de chacun, la fin de la liquidation des exploitations agricoles et des PME/TPE, la mise en place de logement pour nos jeunes et nos anciens, la protection des animaux, de tout le vivant et de la planète, prendra toute sa place dans cette Mère Patrie qui protégera enfin son peuple.

Comment allez-vous mettre en place ce magnifique projet ?

Alliance du Peuple avec tous ces collectifs alliés mettra tout en œuvre pour la réussite de ce magnifique projet qui non seulement peut changer la vie de tous les Français, mais aussi la vie de tous les peuples de cette planète en replaçant l’humain, les animaux le tout vivant et la planète au centre de toutes nos préoccupations.

Votre vision n’est-elle pas une perspective holistique ?

Notre vision met en avant effectivement une perspective holistique et axée sur la durabilité, plaçant l’humain, les animaux, la nature et la planète au centre de nos préoccupations.

Quels sont les points clés sur la façon dont vous souhaitez qu’ils soient mis en œuvre, comme l’économie du bien-être par exemple ?

Au lieu de se concentrer uniquement sur le profit financier, une économie du bien-être et du mieux vivre mettrait l’accent sur le bien-être humain, animal, environnemental et la sauvegarde de nos exploitations agricoles et PME/TPE.
Cela pourrait impliquer la promotion de mesures telles qu’un revenu de base minimum comme le prévoient la contribution financière généralisée, la CFG de 1750€ minimum, les soins de santé universels, l’accès à une alimentation saine et à un logement décent pour tous.

Que pensez-vous de l’agriculture durable ?

L’adoption de pratiques agricoles durables et respectueuses de l’environnement permettrait de préserver la santé des sols, de réduire l’utilisation des pesticides et des produits chimiques nocifs, et de garantir le bien-être des animaux d’élevage.
Des systèmes agroécologiques favorisant la biodiversité et la rotation des cultures pourraient contribuer à une alimentation plus saine et à la préservation des écosystèmes.

Pouvons-nous consommer responsable ?

Encourager une consommation responsable signifie faire des choix éclairés qui prennent en compte l’impact sur l’humain, les animaux et l’environnement. Cela pourrait impliquer de privilégier les produits locaux, biologiques et issus du commerce équitable, de réduire la consommation de viande et d’adopter des modes de vie plus durables, tels que le recyclage, la réutilisation et la réduction des déchets.

Est-ce que vous êtes pour la protection de la biodiversité et des écosystèmes ?

La préservation de la biodiversité et des écosystèmes est essentielle pour maintenir l’équilibre de la vie sur Terre.
Cela pourrait impliquer la création et la protection de zones naturelles protégées, le renforcement des lois sur la protection de la faune et de la flore, et la promotion de pratiques de développement durable dans les industries telles que la pêche et la foresterie.

Est-ce que vous êtes pour la transition vers les énergies renouvelables ?

Pour lutter contre le changement climatique et réduire notre dépendance aux énergies fossiles, il est crucial de promouvoir la transition vers les énergies renouvelables telles que le four solaire ou photovoltaïque et l’hydroélectricité, 800km de cours d’eaux ….

Que pensez-vous des risques concernant les ondes électromagnétiques ?

Les ondes électromagnétiques (EM) sont présentes dans de nombreux aspects de notre vie moderne.
Bien que ces ondes soient largement utilisées et bénéfiques dans de nombreux domaines, il existe des préoccupations très inquiétantes concernant les effets potentiels sur la santé humaine et animale.

Quelles sont vos prochaines actions ?

Alliance du Peuple se déploie dans plusieurs pays en Europe en présentant les projets universels qu’elle souhaite mettre en place en France. Grâce à l’intelligence collective et à ses actions, Alliance du Peuple contribue à informer les personnes en Europe pour développer la même stratégie partout en Europe et dans le monde.

Depuis combien de temps Alliance du Peuple développe ses projets ?

Avec plus de cinq ans d’expérience dans la création de projets construits pour l’amélioration de la vie de tous les français, nous insistons sur la nécessité d’unir les efforts de tous les collectifs qui se sont construits depuis ces 5 dernières années en France, pour que nous puissions agir frontalement contre ce système qui nous avili pour changer la vie de tous les peuples de la planète.

Votre première valeur est l’humaniste, pourquoi ?

En adoptant une approche centrée sur la protection de l’humanité, de nos traditions, protégeant les animaux, la nature de la planète, nos agriculteurs, nos PME/TPE, nous pourrions créer un avenir plus équilibré, plus durable et plus harmonieux pour tous les êtres vivants sur Terre.

Est-ce que vous pensez que les occidentaux sont à côté de la plaque ?

Aujourd’hui, il y a une volonté de la part des américains et des européens de penser qu’ils sont le véritable modèle à suivre et qu’ils sont le bien avec les droits de l’homme et que leur gouvernance est un modèle de société que nous devons tous suivre sans rien dire.
Faire croire aux autres populations de cette planète que vous avez le bon modèle pro-occidental et que les autres sont dans l’erreur tout en organisant des guerres comme en Ukraine où l’ingérence est de mise.
Nos responsables politiques se permettent de faire de l’ingérence dans d’autres pays, considérant que les autres pays sont dans l’erreur.
L’histoire de France prouve que notre suivisme des États-Unis dans l’ingérence de certains pays a été néfaste à l’image de la France. Comme la Libye, la France a joué un rôle majeur au nom des droits de l’homme pour aller dessouder Kadhafi en utilisant des djihadistes.
La Syrie, c’est pareil, en utilisant des personnages peu recommandables.
Nos différents gouvernements depuis 40 ans nous prouvent qu’ils n’ont jamais représenté le camp du bien dans le monde ni le camp de la protection de sa propre population.

Que pensez-vous du projet en 2007 des néoconservateurs américains ?

Le projet des néoconservateurs américains dans les années 2000 était en effet souvent associé à un unilatéralisme marqué, mettant l’accent sur la puissance militaire et la projection de la démocratie et des intérêts américains à l’étranger. Cela incluait parfois une approche peu encline à tenir compte des opinions ou des préoccupations des autres acteurs internationaux, en particulier ceux perçus comme des adversaires ou des obstacles aux objectifs américains.

Dans ce contexte, il est vrai que certains néoconservateurs ont pu adopter une attitude sceptique voire hostile à l’égard de la Russie, la considérant comme un partenaire peu fiable ou indésirable dans des alliances telles que l’OTAN. L’idée de permettre à la Russie de rejoindre l’OTAN aurait été perçue par certains comme peu réaliste ou même dangereuse, en raison des tensions géopolitiques persistantes entre la Russie et les États-Unis à cette époque.

Il convient de noter que les opinions et les approches au sein des néoconservateurs étaient diverses, et que tous les membres de ce mouvement ne partageaient pas nécessairement les mêmes points de vue sur la politique étrangère. De plus, la politique étrangère américaine est souvent le produit de nombreux facteurs, y compris les priorités nationales, les alliances existantes, les réalités géopolitiques et les calculs stratégiques, plutôt que d’une seule idéologie ou d’un seul groupe de personnes.

En empêchant la Russie d’entrer dans l’Otan les américains avait les mains libres pour déployer des antimissiles dans les pays autour de la Russie comme Tchéquie, Slovaquie, Roumanie, Pologne, en prenant les Russes pour des imbéciles comme si eux, ils allaient installer des missiles aux frontières du Canada ou de Cuba.

 

 

Pourquoi la France s’est-elle tirée une balle dans le pied en suivant les Américains à la botte au lieu de se diriger vers une médiation empêchant toute guerre avec la Russie ?

Pratiquement toutes les guerres avec lesquelles le peuple sert de chair à canons sert de puissants intérêts politiques et financiers, ma réponse est claire c’est pour des raisons économiques et stratégiques..

Dans ce contexte, que deviennent nos hommes politiques par rapport à la population de notre pays ?

Notre nation n’est pas gérée par des personnes comme vous et NOUS, n’oubliez jamais que la majorité d’entre eux sont des carriéristes des représentants de fonds de pension américains, de trusts financiers puissants comme McKinsey, suivez nos pensées pour trouver un job après avoir exercé une haute fonction dans notre pays en préparant leur avenir.
Ce sont des personnes qui fréquentent des milliardaires avec seulement pour la plupart 15000€ par mois, ils aspirent à gagner beaucoup plus tout simplement après avoir géré notre pays.

Pourquoi la France doit-elle quitter l’Union européenne ?

La question de savoir si la France devrait quitter l’Union européenne est complexe et suscite des débats passionnés. Il y a des arguments pour et contre une telle décision, et cela dépend souvent des perspectives politiques, économiques et sociales.
Alliance du Peuple est pour la sortie de l’Union européenne pour une Europe des nations souveraines souhaitée par le général De Gaulle, elle estime que cela permettrait à la France de regagner son indépendance politique et économique.
Elle soutient que l’UE impose trop de règles et de contraintes à la France, limitant sa souveraineté et sa capacité à prendre des décisions qui correspondent à ses intérêts nationaux. Elle critique également les politiques de libre-échange de l’UE, affirmant qu’elles ont un impact négatif sur l’économie française et sur l’emploi.

La sortie de l’Union européenne préservera notre souveraineté nationale, le contrôle de l’immigration, et supprimera les conséquences économiques et sociales de l’appartenance à l’UE. La majorité des Français ne se rendent pas compte que l’UE nous amène à terme un super État fédéral, absorbant les États membres dans une structure politique super centralisée.
Si l’Union européenne évoluait vers une entité politique unifiée, assimilant effectivement les États membres individuels comme la France, cela soulèverait des questions importantes sur la représentation de ces États membres au sein des organisations internationales telles que l’ONU. Actuellement, la France détient son statut de membre permanent du Conseil de sécurité de l’ONU en tant qu’État souverain

Si la France était absorbée dans une structure politique unifiée de l’Union européenne, elle perdrait son statut de membre distinct de l’ONU en tant qu’État souverain. Cela signifierait que l’Union européenne, en tant qu’entité politique unifiée, pourrait éventuellement demander à occuper le siège de membre permanent du Conseil de sécurité à la place des États membres individuels. Nous perdrons toute souveraineté et notre pays disparaîtra pour une Europe unie sur le modèle des États-Unis.
CECI EST TRÈS GRAVE.

Du même coup, le monde serait gouverné par 3 pays anglo-saxons sur 5  les États-Unis, la Chine, le Royaume-Uni, la Russie et l’Europe unie sous domination américaine.
Les Anglais l’ont bien compris en quittant l’Union européenne, mais pas l’Otan. Ils sont malins, nos Anglais, En agissant ainsi, ils domineront le monde avec l’aide des Américains et de l’Europe une.

Tout disparaîtra dans notre pays, les agriculteurs, les PME/TPE nos départements et nos territoires d’outre-mer, ce sera la dislocation de notre pays. Nous perdrons notre capacité à agir de manière indépendante sur la scène internationale et à forger des alliances en dehors du cadre de l’UE. Le passé de notre belle France sera anéanti définitivement.

L’Union européenne, C’EST LE TOMBEAU DE LA FRANCE !

L’Europe des nations souveraines, c’est l’avenir

C’est ce qui explique que les intérêts du peuple ne sont jamais pris en considération ?

Tout à fait, vous pouvez donc mieux comprendre pourquoi les intérêts de notre nation et de son peuple sont toujours laissés en rade au profit de l’intérêt de l’oncle Sam.
Vous pouvez donc mieux comprendre aussi pourquoi le général De Gaulle était contre la prise du pouvoir par des partis politiques et comprendre également pourquoi Alliance du Peuple propose à la population française, mais aussi aux autres nations de changer ce système pourri par la mise en place d’une gouvernance avec des assemblées citoyennes dans toutes les communes.

Alliance du Peuple a-t-elle la légitimité de vouloir protéger sa nation et sa population ?

Les politiques nous ont toujours mis au ban de la société en faisant de nous des incapables et des inférieurs.
C’est la raison pour laquelle Alliance du Peuple avec tous les habitants de notre pays doit devenir un véritable socle de ce changement de gouvernance grâce à notre légitimité de vouloir renverser pacifiquement ce système. Les apprentis sorciers que sont nos hommes politiques à force de jouer avec le feu en maltraitant son peuple doivent comprendre qu’il est temps de rendre leur tablier et de le remettre aux assemblées citoyennes.

ALLIANCE DU PEUPLE répond à toutes vos questions sur : alliancedupeuple@gmail.com

Ou tous les lundis soir venez découvrir Alliance du Peuple sur le lien suivant :

Et chaque mardi soir venez participer à l’emission “La Parole au Peuple”
à 20h
sur TVADP