Projet Agriculteurs et Entreprises

SAUVONS NOS AGRICULTEURS ET NOS PME/TPE

1 288 défaillances en EXPLOITATIONS AGRICOLES en 2023
Le nombre de défaillances d’entreprises du secteur agricole a augmenté de 7,1 % par rapport à 2022.

35 Exploitations agricoles par jour ont disparu en 2023

4700 défaillances de PME/TPE en 2023
Le nombre de défaillances d’entreprises des PME/TPE a augmenté de 37% par rapport à 2019

13 PME/TPE par jour ont disparu en 2023

Alliance du Peuple dit stop au massacre, nous avons décidé de défendre la cause des agriculteurs et des PME/TPE et commerces et par conséquent de construire une alliance autour de 400 000 agriculteurs et 3500 000 pour changer avec eux ce système qui nous écrase de charges depuis 40 ans et détruit nos exploitations agricoles et nos PME/TPE.

POUVONS-NOUS LE FAIRE ? Oui, sans aucun problème !

Mais on ne pourra pas le faire sans votre aide !

Dans le futur projet citoyen apartisan, nous proposons un programme de changements qui devront être approuvés par les assemblées citoyennes, c’est-à-dire par la population française sans passer par le diktat de nos représentants politiques. STOP AUX PARTIS POLITIQUES !

La première des choses à faire, c’est de faire voter notre projet de loi la CONTRIBUTION FINANCIÈRE GÉNÉRALISÉE (C.F.G) de 2% sur les transactions financières scripturales qui changeront la vie de tous les agriculteurs, des PME/TPE, mais aussi de tous les français.

La première solution POUR LES AGRICULTEURS passe par la mise en place de la contribution financière généralisée (C.F.G) qui permettra :

Une rémunération minimum pour tous les agriculteurs de 1400€.

La deuxième solution pour les PME/TPE passe aussi par la contribution financière généralisée CFG qui permettra :

Le remboursement des cotisations patronales.

La troisième solution pour les AGRICULTEURS et les PME/TPE  est la création de coopératives Agro-industrielle-administrative qui empêcheront la fermeture des exploitations agricoles et des PME/TPE par un soutien financier et administratif et une formation.

Nous souhaitons développer une solidarité entre chaque agriculteur et chaque entreprise, en mettant en avant la valeur travail, l’effort, le partage et la solidarité.

Nous développerons une démarche associative d’économie d’échelle, une démarche de moins polluer, une démarche avec laquelle chaque agriculteur et chaque entreprise n’auront pas honte de réussir et de soutenir une démarche de solidarité entre les Agriculteurs, les PME/TPE, et les salariés avec l’aide de notre nation.

Les coopératives permettront de remplacer la vente sur pied par la vente après récolte en agriculture et permettront aux agriculteurs de mieux vivre du fruit de leur travail.

Voici quelques suggestions :

  • Investir dans le stockage et la logistique : Les agriculteurs peuvent construire ou louer des installations de stockage adéquates pour conserver leurs récoltes dans des conditions optimales jusqu’à ce qu’elles soient prêtes à être vendues.
  • Cela leur permet de mieux contrôler la qualité et la disponibilité des produits.
  • Développer des partenariats avec des distributeurs ou des marchés locaux : Les agriculteurs peuvent établir des partenariats avec des supermarchés, des marchés de producteurs locaux ou des restaurants pour vendre leurs produits après récolte. Cela leur permet d’avoir un débouché sûr pour leurs produits et de mieux contrôler leur commercialisation.
  • Créer une marque ou un label de qualité : Les agriculteurs peuvent créer leur propre marque ou obtenir un label de qualité pour leurs produits afin de différencier leur offre sur le marché. Cela leur permet de fixer des prix plus élevés et de fidéliser leur clientèle.
  • Optimiser les techniques de récolte et de post-récolte : Les agriculteurs peuvent investir dans des équipements et des techniques de récolte et de post-récolte pour minimiser les pertes et préserver la qualité de leurs produits jusqu’à la vente. Cela peut inclure l’utilisation de techniques de récolte douces, de conditionnement sous atmosphère contrôlée, ou encore de méthodes de conservation comme le séchage ou la congélation.
  • Éduquer les consommateurs : Les agriculteurs peuvent sensibiliser les consommateurs à l’importance de soutenir les circuits courts et les produits de saison en mettant en avant les avantages de la vente après récolte, tels que la fraîcheur et la qualité des produits.
    En mettant en œuvre ces stratégies, les agriculteurs peuvent mieux contrôler la commercialisation de leurs produits après récolte et bénéficier d’une meilleure rentabilité tout en offrant des produits de meilleure qualité aux consommateurs.

Nous serons un renouveau de solidarité à la française.

La quatrième solution pour les AGRICULTEURS est la création de villages intergénérationnels composés de chalets en bois entièrement équipés pour nos jeunes et nos anciens, que nous sortirons des Ehpads déshumanisés pour 350€ par mois avec des jardins partagés au milieu d’animaux.
Tous les agriculteurs et toutes les PME/TPE doivent venir soutenir Alliance du Peuple !

L’Alliance du Peuple, ce sont des projets qui permettront aux Français de mieux vivre ! Dans le futur projet citoyen apartisan nous proposons un programme de changements qui devra être approuvé par les assemblées citoyennes dans chaque commune. Nous proposons de rembourser les cotisations sociales et patronales en « TAXANT LA FINANCE ET PLUS LE TRAVAIL »

Alliance du Peuple défend la proposition de loi d’augmenter le pouvoir d’achat de tous les Français, la (C.F.G) Contribution financière généralisée.
En Taxant la finance, et pas le travail

Quatre objectifs essentiels

1 • Rémunérer davantage le travail.
2 • Diminuer les coûts de production.
3 • Venir en aide aux agriculteurs et aux PME/TPE.
4 • Conserver le modèle social actuel de la Sécurité sociale.

Comment y arriver ?

Par un « péage financier », une contribution financière généralisée (C.F.G), d’un montant de 2% sur les paiements scripturaux.

Ainsi, un salarié touchant 1200/1300 euros net, toucherait le SMIC à 1750€ net. Un salarié touchant 1800 euros net, toucherait la totalité de son salaire brut, soit 2250 euros. Son salaire passerait de 1800€ à 2250€ net. Soit 450 euros d’augmentation, correspondant à 25% de salaire en plus.

L’augmentation du pouvoir d’achat des salariés, des agriculteurs et des PME/TPE sera non seulement appréciable pour chaque citoyen, mais aussi très importante pour la relance de l’économie en général.

De même, l’employeur que sont les PME/TPE renforcera sa trésorerie grâce à l’économie réalisée sur les cotisations patronales actuelles qui leur seront remboursées.

CE GRAND CHANGEMENT DE VIE EST POSSIBLE EN VENANT SOUTENIR ALLIANCE DU PEUPLE !

Entreprises partenaires

logoecowatt